Warning: Use of undefined constant REQUEST_URI - assumed 'REQUEST_URI' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/284475d8fd5ba7046224bfc45af38dc8/web/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 73
Série de meurtres: L’UCS va déposer une proposition de loi sur la table | UNION CENTRISTE DU SENEGAL

L’union centriste du Sénégal(UCS), que dirige le député maire Abdoulaye Baldé, se prononce sur ces séries de crimes. Dans un communiqué envoyé à exclusif.net, la présidence de l’UCS, dénonce et promet de déposer une proposition de loi sur la table du président de l’assemblée nation pour durcir les peines contre les coupables.

« Pour mettre fin à cette spirale de violences odieuses, l’Union Centriste du Sénégal (UCS), par son leader, Dr Abdoulaye BALDE, va entrer en contact avec les députés qui partagent sa vision pour déposer une proposition de loi sur la table de l’Assemblée nationale du Sénégal une  proposition de Loi, visant des peines d’emprisonnement à 20 ans de travaux forcés et plus, sans possibilité de communion en peines temporelles de travaux forcés et sans possibilité de grâce présidentielle pour les coupables d’agressions et abus sexuels particulièrement violents suivis de meurtres et des crimes contre les personnes vulnérables comme les enfants », peut –on lire dans le communiqué de l’UCS.

Ce meme communiqué précise que « cette proposition de loi a pour objectif de s’assurer que les auteurs des crimes odieux qu’elle vise, purgent en totalité les peines auxquelles ils sont condamnés. »

Sur le l meurtre de Bineta Camara (23 ans), l’UCS n’a pas manqué de fustiger le meurtre de la jeune dame, « qui a subi les pires atrocités avant d’être assassinée chez elle, dans la maison familiale, et celui d’une femme (la quarantaine) dont le corps mutilé a été découvert le lendemain au marché de Ouakam, ont fini d’indigner la population sénégalaise. »

Toutefois, l’Union Centriste du Sénégal (UCS), fidèle à ses valeurs de liberté, de justice et d’engagement, rappelle aux autorités étatiques leur devoir de protection et de sécurité des citoyens et citoyennes. « Elle en appelle aussi à la responsabilité des familles et des communautés pour plus de vigilance et de prévention. »

WhatsApp chat