A quelques jours des législatives prévues le 30 juillet prochains, l’Union des centristes du Sénégal (Ucs) du député maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé se grossit d’une nouvelle structure. Dénommée mouvement des Sentinelles centristes, cette nouvelle instance présidée par Alioune Ba a été installée le samedi 20 mai dernier par la directrice des structures de l’Union des centristes du Sénégal, Nicole Gakou en présence des membres du comité exécutif national du parti de Baldé. 
 
S’exprimant lors de cette dite cérémonie, Alioune Ba a expliqué que son mouvement se donne pour mission de forger une nouvelle génération d’hommes et de femmes politiques animaient par le développement économique du Sénégal. 
 
«Le mouvement des Sentinelles centristes est en quelque sorte un laboratoire politique qui vise à la création d’une nouvelle génération d’hommes et de femmes politiques à mesure de porter le projet alternatif de développement du Sénégal de l’Ucs. Pour nous, l’heure est au changement des mentalités, il nous faut changer la méthode de faire de la politique, nous devons pousser les gens à voir plus un esprit de développement. Nous devons finir avec les politiques politiciennes en cours», a estimé le président Alioune Ba. 
 
Interpellé sur les convocations devant la Crei de leur leader et son épouse à quelques jours des prochaines législatives, Abdoulaye Baldé ironise : «À la veille de chaque élection, nous constatons des tentatives d’intimidations mais nous pensons que cela est plutôt une bonne chose en ce sens qu’à chaque fois que notre leader est convoqué, nous remportons haut la main les élections».
 
Sudonline